Quels déchets composter ?

A retenir : Tous les déchets organiques sont compostables mais à différents degrés !

  • les déchets de cuisine : épluchures, coquilles d'oeufs, marc de café, filtres en papier, pain, laitages, croûtes de fromages, fanes de légumes, fruits et légumes abîmés, etc. ;
  • les déchets de jardin : tontes de gazon, feuilles, fleurs fanées, mauvaises herbes, etc. ;
  • les déchets de maison : mouchoirs en papier et essuie-tout, cendres de bois, sciures et copeaux, papier journal, cartons salis (mais non souillés par des produits polluants), plantes d’intérieur, etc.

MAIS quelques déchets se dégradent plus difficilement et demandent quelques précautions :

  • les déchets très ligneux ou durs : tailles, branches, os, noyaux, coquilles, trognons de chou, etc.) qu’il vaut mieux broyer avant ;
  • les graines de certaines plantes (tomates, potirons et quelques mauvaises herbes) qui se maintiennent en vie lors du compostage et qui peuvent regermer.
  • La viande peut tout à fait être compostée pour autant qu’on la mette hors d’atteinte des animaux et qu’elle soit placée en petits morceaux au centre du tas.
  • Les coquillages et les coquilles d’œufs ne se décomposent pas. Mais leur usure apporte des éléments minéraux tandis que leur structure facilite l’aération.

Rappelez-vous le meilleur compost est issu d’un mélange homogène des déchets organiques composables !

ATTENTION, les déchets à ne pas composter :

  • Plastique et tissus synthétiques, verre et métaux ne se dégradent pas. Il faut absolument les écarter pour obtenir un compost de qualité ;
  • Le contenu des sacs d’aspirateur, les poussières étant principalement d’origine synthétique ;
  • Les bois de menuiseries et de charpente, car presque toujours traités chimiquement, vernis ou peints ;
  • La litière pour chat et les couches-culottes qui ne sont pas entièrement biodégradables.
  • D’une façon générale, aucun produit chimique, huile de vidange, etc. ne doit être mélangé au compost.

Source : ADEME

Téléchargez le guide du compostage de l’ADEME ici.